Actualité Présentation Chiffres clés Comment
ça marche
Qui fait quoi Les lieux Les enfants Financement Contact
Accueil

 

 



Un professionalisme reconnu

Le Conseil général des Hauts-de-Seine à Gérard Soris, Directeur Général de l’Association, le 28 août 2002 :
« Votre engagement dans le domaine de la protection de l’enfance (…) est reconnu par mes services : vous avez contribué à élargir les missions de l’Association et à professionnaliser son action. »



… Un rêve devenu réalité (suite)

1989. On s’agrandit !
Quittant ses premiers locaux, une nouvelle maison des enfants, plus vaste et plus fonctionnelle, voit le jour à Clichy. Divisée en appartements, on y vit en voisins.

1994. Vive la campagne !
Dans une atmosphère plus campagnarde, avec les champs en ligne d’horizon, Cent Familles crée une maison dans le Val d’Oise qui s’installera définitivement en 1997 à Cormeilles-en-Vexin.




       Avec les institutions
 

Enfants en danger en France : une augmentation constante
Maltraités ou « en risque », ils sont autour de 95 000 en France. Contrairement aux idées reçues, le facteur le plus fréquemment incriminé n’est pas la pauvreté mais les carences éducatives des parents. Puis viennent les conflits de couples (30 % des enfants signalés), les problèmes psychopathologiques des parents (13 %), les difficultés financières (13 %), la dépendance à l’alcool ou à la drogue (12 %)*…

Du placement au projet de vie personnalisé

L’Association Cent Familles, régie par la loi du 1er juillet 1901, est habilitée à participer à l’action de service public de l’Aide Sociale à l’Enfance, en collaboration avec les Conseils généraux, pour l’accueil d’enfants considérés en danger physique, moral, éducatif. Le placement est prononcé par un juge d’enfants ou est parfois demandé par les parents eux-mêmes.
Cent Familles accueille surtout des fratries, entretient voire « retricote » le lien avec les parents naturels, les amis, les copains et les copines des enfants, dans des lieux intégrés à la ville. Pour chaque enfant, l’Association met au point un projet éducatif personnalisé.

Coordonner des services trop souvent cloisonnés

Cent Familles assure un contact et un suivi entre les différentes instances auxquelles l’enfant et sa famille sont confrontés : l’école, les services sociaux et médicaux,la justice si besoin.

Les institutions nous plébiscitent

Les collectivités locales, reconnaissant la qualité du travail accompli, soutiennent activement l’Association et fournissent la plus grosse part de son budget.


* Rapport de l'Observatoire national de l'Action Sociale Décentralisée (ODAS) pour l’année 2004, publié en 2005.



Aidez nous à faire grandir l’espoir